POETIQUEMENT VOTRE - POEMATA LYON Index du Forum

POETIQUEMENT VOTRE - POEMATA LYON


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 VOUS ETES ICI L'HOTE DE LYON ET DE POETIQUEMENT VOTRE 
Bienvenue à la confluence des esprits poétiques
Sur la mer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    POETIQUEMENT VOTRE - POEMATA LYON Index du Forum -> POEMATA : LES GRANDS THEMES DE LA POESIE -> La nature et l'homme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gil Def
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2007
Messages: 1 224
Localisation: Nord de la France
Masculin

MessagePosté le: Jeu 13 Avr - 09:47 (2017)    Sujet du message: Sur la mer Répondre en citant






            Sur la mer
            Auteur : Emile Verhaeren
            Récitante : Marie Bell





            Le vaisseau clair
            Avait des mâts et des agrès si fins
            Et des drapeaux si bellement incarnadins,
            Qu’on eût dit un jardin
            Qui s’en allait en mer.

            Comme des bras de jeunes filles,
            Les flots environnaient sa quille
            De leurs guirlandes.

            C’était par ces soirs d’or de Flandre et de Zélande,
            Où les parents
            Disent aux enfants
            Que les Jésus vont sur la mer.

            Le vaisseau clair
            S’en fut en leur rencontre,
            Cherchant ce coin de ciel vermeil,
            Où l’étoile
            Qui conduisit par de beaux paysages,
            A Bethléem, les bons rois mages,
            Se montre.

            Le vaisseau clair roula le jour, tangua la nuit,
            Cingla vers des golfes et vers des îles
            Vêtus de lune aimante ou de soleil docile.

            Il rencontra le vent fortuit
            Et les oiseaux de l’aventure
            Qui s’en venaient se reposer,
            Ailes closes, sur la mâture ;
            Un air de baume et de baisers
            Coulait sur les miroirs mobiles
            Que les vagues dressaient et renversaient,
            Tandis que le sillage, en son éclair, cassait
            Les écumes d’argent et leurs prismes fragiles.

            Le vaisseau clair roula le jour, tangua la nuit ;
            Il fit, parmi les caps et les îles tranquilles,
            Un beau voyage puéril,
            Mais les Jésus ne se rencontraient pas,
            Nulle lueur sur l’eau ne décelait leurs pas,
            Comme jadis, aux temps sereins des Évangiles.
            Le vaisseau clair revint, un soir de bruit
            Et de fête, vers le rivage,
            D’où son élan était parti ;
            Certes, les mâts dardaient toujours leur âme,
            Certes, le foc portait encor des oriflammes,
            Mais les marins étaient découronnés
            De confiance et les haubans et les cordages
            Ne vibraient plus, comme des lyres sauvages.

            Le navire rentra comme un jardin fané,
            Drapeaux éteints, espoirs minés,
            Avec l’effroi de n’oser dire à ceux du port
            Qu’il avait entendu, là-bas, de plage en plage,
            Les flots crier sur les rivages
            Que Pan et que Jésus, tous deux, étaient des morts.

            Mais ses mousses dont l’âme était restée
            Aussi fervente et indomptée
            Que leur navire à son départ,
            L’amarrèrent près du rempart ;
            Et dès la nuit venue, avec des cris de fête,
            Ils s’en furent dans la tempête,
            Tout en sachant que l’orage géant
            Les pousserait vers d’autres océans
            Sans cesse en proie à des rages altières,
            Et qu’il faudrait quand même, encor,
            Toujours, en rapporter des désirs d’or
            Et des victoires de lumière.


            - Les forces tumultueuses -

_________________
POEMATA : POESIE DE GIL DEF COUPS DE COEUR POETIQUES
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 13 Avr - 09:47 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    POETIQUEMENT VOTRE - POEMATA LYON Index du Forum -> POEMATA : LES GRANDS THEMES DE LA POESIE -> La nature et l'homme Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com