POETIQUEMENT VOTRE - POEMATA LYON Index du Forum

POETIQUEMENT VOTRE - POEMATA LYON


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 VOUS ETES ICI L'HOTE DE LYON ET DE POETIQUEMENT VOTRE 
Bienvenue à la confluence des esprits poétiques
Las, Mort qui t'a fait si hardie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    POETIQUEMENT VOTRE - POEMATA LYON Index du Forum -> POEMATA : LES GRANDS THEMES DE LA POESIE -> Les choses de la vie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gil Def
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2007
Messages: 1 224
Localisation: Nord de la France
Masculin

MessagePosté le: Ven 7 Avr - 15:44 (2017)    Sujet du message: Las, Mort qui t'a fait si hardie Répondre en citant

.




            Las, Mort qui t'a fait si hardie
            Auteur : Victor Hugo
            Récitant : Pierre Blanchar




            Las ! Mort qui t’a fait si hardie,
            De prendre la noble Princesse
            Qui estoit mon confort, ma vie,
            Mon bien, mon plaisir, ma richesse !
            Puis que tu as prins ma maistresse,
            Prens moy aussi son serviteur,
            Car j’ayme mieulx prouchainement
            Mourir que languir en tourment.
            En paine, soussi et doleur

            Las ! de tous biens estoit garnie
            Et en droite fleur de jeunesse !
            Je pry à Dieu qu’il te maudie,
            Faulse Mort, plaine de rudesse !
            Se prise l’eusses en vieillesse,
            Ce ne fust pas si grant rigueur ;
            Mais prise l’as hastivement,
            Et m’as laissié piteusement
            En paine, soussi et doleur.

            Las ! je suis seul, sans compaignie !
            Adieu ma Dame, ma liesse !
            Or est nostre amour departie.
            Non pour tant, je vous fais promesse
            Que de prieres, à largesse,
            Morte vous serviray de cueur,
            Sans oublier aucunement ;
            Et vous regretteray souvent
            En paine, soussi et doleur.

            ENVOI

            Dieu, sur tout souverain Seigneur,
            Ordonnez, par grâce et doulceur.
            De l’ame d’elle, tellement
            Qu’elle ne soit pas longuement
            En paine, soussi et doleur.


            - Ballades -

_________________
POEMATA : POESIE DE GIL DEF COUPS DE COEUR POETIQUES
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 7 Avr - 15:44 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    POETIQUEMENT VOTRE - POEMATA LYON Index du Forum -> POEMATA : LES GRANDS THEMES DE LA POESIE -> Les choses de la vie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com