POETIQUEMENT VOTRE - POEMATA LYON Index du Forum

POETIQUEMENT VOTRE - POEMATA LYON


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 VOUS ETES ICI L'HOTE DE LYON ET DE POETIQUEMENT VOTRE 
Bienvenue à la confluence des esprits poétiques
Un matin

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    POETIQUEMENT VOTRE - POEMATA LYON Index du Forum -> POEMATA : LES GRANDS THEMES DE LA POESIE -> Les choses de la vie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gil Def
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2007
Messages: 1 224
Localisation: Nord de la France
Masculin

MessagePosté le: Mer 5 Avr - 09:22 (2017)    Sujet du message: Un matin Répondre en citant






            Un matin
            Auteur : Emile Verhaeren
            Récitant : Fernand Ledoux




            Dès le matin, par mes grand'routes coutumières
            Qui traversent champs et vergers,
            Je suis parti clair et léger,
            Le corps enveloppé de vent et de lumière.

            Je vais, je ne sais où. Je vais, je suis heureux ;
            C'est fête et joie en ma poitrine ;
            Que m'importent droits et doctrines,
            Le caillou sonne et luit sous mes talons poudreux ;

            Je marche avec l'orgueil d'aimer l'air et la terre,
            D'être immense et d'être fou
            Et de mêler le monde et tout
            A cet enivrement de vie élémentaire.

            Oh ! les pas voyageurs et clairs des anciens dieux !
            Je m'enfouis dans l'herbe sombre
            Où les chênes versent leurs ombres
            Et je baise les fleurs sur leurs bouches de feu.

            Les bras fluides et doux des rivières m'accueillent ;
            Je me repose et je repars,
            Avec mon guide : le hasard,
            Par des sentiers sous bois dont je mâche les feuilles.

            Il me semble jusqu'à ce jour n'avoir vécu
            Que pour mourir et non pour vivre :
            Oh ! quels tombeaux creusent les livres
            Et que de fronts armés y descendent vaincus !

            Dites, est-il vrai qu'hier il existât des choses,
            Et que des yeux quotidiens
            Aient regardé, avant les miens,
            Se pavoiser les fruits et s'exalter les roses !

            Pour la première fois, je vois les vents vermeils
            Briller dans la mer des branchages,
            Mon âme humaine n'a point d'âge ;
            Tout est jeune, tout est nouveau sous le soleil.

            J'aime mes yeux, mes bras, mes mains, ma chair, mon torse
            Et mes cheveux amples et blonds
            Et je voudrais, par mes poumons,
            Boire l'espace entier pour en gonfler ma force.

            Oh ! ces marches à travers bois, plaines, fossés,
            Où l'être chante et pleure et crie
            Et se dépense avec furie
            Et s'enivre de soi ainsi qu'un insensé !


            - Les Forces tumultueuses -

_________________
POEMATA : POESIE DE GIL DEF COUPS DE COEUR POETIQUES
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 5 Avr - 09:22 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    POETIQUEMENT VOTRE - POEMATA LYON Index du Forum -> POEMATA : LES GRANDS THEMES DE LA POESIE -> Les choses de la vie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com