POETIQUEMENT VOTRE - POEMATA LYON Index du Forum

POETIQUEMENT VOTRE - POEMATA LYON


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 VOUS ETES ICI L'HOTE DE LYON ET DE POETIQUEMENT VOTRE 
Bienvenue à la confluence des esprits poétiques
Puisque l'aube grandit

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    POETIQUEMENT VOTRE - POEMATA LYON Index du Forum -> POEMATA : LES GRANDS THEMES DE LA POESIE -> Le bonheur et le malheur d'aimer
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gil Def
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2007
Messages: 1 224
Localisation: Nord de la France
Masculin

MessagePosté le: Mar 4 Avr - 16:21 (2017)    Sujet du message: Puisque l'aube grandit Répondre en citant






            Puisque l'aube grandit
            Auteur : Paul Verlaine
            Récitant : Robert Hirsch




            Puisque l'aube grandit, puisque voici l'aurore,
            Puisque, après m'avoir fui longtemps, l'espoir veut bien
            Revoler devers moi qui l'appelle et l'implore,
            Puisque tout ce bonheur veut bien être le mien,

            C'en est fait à présent des funestes pensées,
            C'en est fait des mauvais rêves, ah ! c'en est fait
            Surtout de l'ironie et des lèvres pincées
            Et des mots où l'esprit sans l'âme triomphait.

            Arrière aussi les poings crispés et la colère
            A propos des méchants et des sots rencontrés ;
            Arrière la rancune abominable ! arrière
            L'oubli qu'on cherche en des breuvages exécrés !

            Car je veux, maintenant qu'un Être de lumière
            A dans ma nuit profonde émis cette clarté
            D'une amour à la fois immortelle et première,
            De par la grâce, le sourire et la bonté,

            Je veux, guidé par vous, beaux yeux aux flammes douces,
            Par toi conduit, ô main où tremblera ma main,
            Marcher droit, que ce soit par des sentiers de mousses
            Ou que rocs et cailloux encombrent le chemin ;

            Oui, je veux marcher droit et calme dans la Vie,
            Vers le but où le sort dirigera mes pas,
            Sans violence, sans remords et sans envie :
            Ce sera le devoir heureux aux gais combats.

            Et comme, pour bercer les lenteurs de la route,
            Je chanterai des airs ingénus, je me dis
            Qu'elle m'écoutera sans déplaisir sans doute ;
            Et vraiment je ne veux pas d'autre Paradis.


            - La bonne chanson -

_________________
POEMATA : POESIE DE GIL DEF COUPS DE COEUR POETIQUES
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 4 Avr - 16:21 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    POETIQUEMENT VOTRE - POEMATA LYON Index du Forum -> POEMATA : LES GRANDS THEMES DE LA POESIE -> Le bonheur et le malheur d'aimer Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com